Direction artistique de la bande son

Rémi Buffin

Auteur-compositeur, multi-instrumentiste. Membre de la Sacem depuis plus de vingt ans, il en devient membre professionnel en 2009. Passionné par la musique à l’image et surtout par l’écriture symphonique il évolue vers la direction artistique. Pour le compte du Studio du Cap Brun, Rémi a dirigé la composition et la réalisation de nombreux projets de musique à l’image et a travaillé avec les réalisateurs Philippe Maurel, Robert Nicod, Karel Prokop, Christian Philibert…

À son actif plusieurs centaines de passages sur France 2, sur Discovery Channel Canada, TSR, Arte, etc… avec des documentaires et cours métrages.  Il a aussi participé à l’enregistrement et la réalisation d’une vingtaine de disques pour différents artistes et notamment « Une goutte d’eau » chanté par JM Duhem vendu à près de 80 000 exemplaires. Il a composé  la comédie musicale « Merlin l’enchanteur » produite par Jean Davoust éditeur et réalisé par Claude Salmiéri (Batteur de Francis Cabrel et Renaud). Sur scéne, Rémi est aussi chanteur et musicien du groupe “Celtic Kanan” depuis neuf ans.

Il partage sa carrière entre studio et scène.

 

Composition

Rémi Buffin & Frédéric Montels    

La musique sera composée et produite dans un esprit cinématographique, avec un thème principal réccurrent. Il s’agit également de définir une ligne musicale artistique ayant une personnalité et un “son” spécifique au projet. 

L’ensemble de la musique sera métissée : d’inspiration symphonique,  électronique et world.

Sans image, le rôle de la musique est d’autant plus utile pour définir un lieu.  Il nous a donc semblé pertinent de caractériser les ambiances sonores des différents protagonistes de l’histoire.

Pour les ambiances martiennes, l’orientation est ethnique (Voix, flûtes, duduk, nikelharpa), minérale (Percussions chromatiques  avec des galets) et industrielle (Brouette métal). L’ensemble sera mélangé à une écriture symphonique enrichie de sound design. 

Pour les ambiances terriennes, l’écriture est symphonique et/ou électronique. Les orchestrations sont globalement plus soutenues !

Les protagonistes auront chacun leur thème musical. L’auditeur identifiera ainsi intuitivement à chaque scène s’il se trouve sur Terre ou sur Mars.

Instruments Ethniques

Frédéric Montels,

Chanteur et poly-instrumentiste,  il fait partie de plusieurs ensembles de musique de rue. Dans ses expériences il associe les instruments anciens aux musiques actuelles.

Depuis 2008 il participe aux sessions de formation chant du CIRMA sur les musiques liturgiques. En 2010, il intervient au Troubadours Art Ensemble et à la Troba. Quelques références : Concert Live sur France Musique en 2011 – Des centaines de concerts à travers l’europe avec l’ensemble «Tornals». Enregistrement de L’album « Discourtoises » éditions « Troba Vox » Label « Abeille Musique ».

Spécialisé dans la pratique des instruments à vent ethnique (Kaval, Tin et Law wishtle, flûte Nay, cornemuses, duduk…). Frédéric joue également du nickelharpa un violon traditionnel suédois.

Cet instrument d’origine médiéval offre une sonorité de cordes frottées qui se rapproche du violon classique enrichi d’une indicible touche “d’universalité”. À son écoute, il semble que l’Occident, l’Orient et l’Asie Mineure se télescopent ! Les racines médiévales de cet instrument, ajoutent encore un mystère quant à la temporalité du son. Pour notre chance cet instrument fabuleux est relativement peu connu ce qui nous offre la perspective d’en faire un “violon martien”, son rôle sera donc important et réccurent. 

 

Chant

Céline Mistral

Chanteuse de formation lyrique dont le parcours s’est enrichi d’un travail de recherche et de restauration d’oeuvres vocales anciennes des “Trobaïritz” (femmes troubadours occitanes du XII et XIII siècle) CD de la Beluga. Son travail a d’ailleurs fait l’objet d’un concert dans les conditions du direct sur France Musique en 2011.

Ce qui nous intéresse là c’est le parcours de l’artiste qu’elle est : sa maîtrise du chant dit lyrique et sa pratique du chant ancien traditionnel.

Céline aura à illustrer des émotions “aériennes”, mais accompagnera aussi  le personnage principal de l’histoire qui est une femme.

Pour coller à l’intrigue,  il fallait une voix lyrique capable d’illustrer l’épopée, mais ayant aussi un côté world moins “lisse“ afin de personnifier l‘héroïne. Céline répond parfaitement à ce besoin et les maquettes sont prometteuses !

Visiter son site internet

Percussions

Olivier Ingargiola,

Batteur percussionniste de formation classique. Il a également étudié deux ans la percussion au Togo. Les modes rythmiques traditionnels  d’origine  africaine, mesures composées et polyrythmies, sont régulièrement  utilisés  dans   la  musique de  film  et  nous  y voyons   là   l’occasion  d’ ajouter  en énergie musicale et culturelle.

Les parties seront notamment jouées sur une brouette en métal, instrument impromptu certes, mais qui nous ouvre un monde tantôt “industriel” et violent ou mystérieux… pour peu que l’on ferme les yeux ! Mars étant un monde minéral, un travail sera également effectué avec des percussions chromatiques minérales.

La percussion de cet extrait est uniquement une brouette en métal

Bruitages  Sound Design

Samy Bardet,

Après une maîtrise d’électronique et une formation aux métiers du son, il travaille pour la publicité, le cinéma, l’enregistrement et le mixage de musique de films, enfin le montage son de longs métrages. A son actif une centaine de longs métrages et notamment Persépolis, Le Marsupilami, Les 3 frères le retour, Igor, Lempereur, Tout là-haut, la série américaine Skylanders…

Sa collaboration sur Persépolis lui a d’ailleurs valu une nomination aux Césars et aux Golden Reel Awards.

Samy travaille avec le système “Kyma” : Outil de création sonore redoutable ! Notamment utilisé par Ben Burtt pour le sound design de Star Wars.

En plus d’être un sound designer talentueux et réputé il fabrique ses propres sons et compose. Le résultat : ses ambiances sonores sont  chargées d’une dimension intérieure forte, parfaitement appropriée pour illustrer l’espace, son mystère et sa profondeur.

Samy prendra donc part au processus d’écriture afin d’enrichir encore le travail de l’équipe. 

“Le fait d’inventer, créer, raconter un univers de science-fiction seulement sonore est très motivant. Ce que je recherche, créer des sons de vaisseaux spatiaux, de Drones, de Beep, de Robots, de planètes imaginaires, de créatures de l’univers avec leur langage, etc… mais surtout des sons originaux qui raconteront leurs histoires respectives…” Samy Bardet

Visiter son site internet

Prises de son comédiens

Ray “Acouzik”,

Ray est ingénieur de formation, il est dépositaire de plusieurs brevets utilisés dans le domaine de l’audiovisuel. Très jeune il travaille dans les plus grands studios, Marcadet, Musica, Puissance 6, La grande Armée…  

Puis il décide de faire son propre chemin avec en ligne de mire : le son des américains, dont il est passionné… Il rachète le studio de Maurice Vander (compositeur de Claude Nougaro) pour y installer un lieu dédié à l’enregistrement et à la production musicale “le Studio RAS” et devient l’un des spécialistes du “son US” sur la place de Paris. Ray entretien d’ailleurs lui même tout son parc de matériel vintage. 

Sa force : sa connaissance technique aiguë est toujours au service du savoir faire artistique.

Aller sur son site internet

 

Mastering

Samy Bardet

Samy a travaillé sur une centaine de longs métrages. Mars Guerre de Sécession est un projet qui demande “un gros son”, un son “cinéma” et c’est naturellement qu’il lui sera confié le mastering du projet.

liste exhaustive des films sur lesquels il à travaillé

Partager :